Le Clos Saint Marc, association commerçants Rouen
Les commerçants du quartier Saint Marc
vous souhaitent la bienvenue
Quartier commerçant à Rouen
L'histoire
Petit résumé sur l'origine de la place Saint Marc
Article posté le mardi 16 septembre 2014
Le nom est pris d'une chapelle où se sont installés les Cordeliers en 1228, avant d'être transférés en 1255 dans l'église Saint-Clément. La chapelle Saint-Marc, proche de l'Aubette est incendiée avant 1342, et réédifiée en 1435. Le clos Saint-Marc1 faisait partie du fief des seigneurs des Tot, qui avaient le droit d'y faire tenir un marché. En 1794, le clos Saint-Marc est appelé le clos des Volontaires. Pensée dès 1810, les plans de la place sont approuvés par ordonnance du 12 novembre 1832, à l'emplacement du grand et du petit clos Saint-Marc. Dans un quartier misérable, le terrain a été déblayé et transformé en une place plantée d'arbres et garnie de fontaines, qui accueille le marché à partir de 1837. En 1846, des hâlettes sont construites pour abriter les marchands. La place est reliée aux quais, par l'ouverture de la rue Armand-Carrel en 1844. Les halles sont détruites par un incendie le 9 août 19203. Le peintre Michel Frechon y a habité à partir de 1935. En 1968 y fut construite la salle Lionel Terray pour y accueillir des rencontres sportives. Ce bâtiment a été démoli en 1990. La place est renommée pour son marché et ses brocanteurs, et le quartier du même nom pour la qualité de ses commerces indépendants principalement tournés vers les métiers de bouche. Mais pas que ! Bibliographie • Guy Pessiot et Jacques Tanguy, Rouen. Photos inédites 1850-2000, Rouen, éd. des Falaises, coll. « Patrimoines vivants »,‎ 2008, 288 p. (ISBN 978-2-84811-081-3), p. 267-268 • Jean-Pierre Chaline (dir.), Demeures rouennaises du XIXe siècle, Rouen, Société des amis des monuments rouennais,‎ 2006, 220 p. (ISBN 2-9519231-6-3), p. 187-188 • Yvon Pailhès, Rouen : du passé toujours présent… au passé perdu : les églises, les monuments, rues et places, Luneray, Bertout,‎ 2004, 230 p. (ISBN 2-86743-539-0), p. 218-219 • Patrice Quéréel (préf. Patrice Pusateri et Michel Nouvellon), XXe un siècle d'architectures à Rouen, Rouen, ASI,‎ 2001, 157 p. (ISBN 2-912461-03-0), p. 126-127 Sur le bâtiment de l'Ameublement Saint-Marc • Guy Pessiot, Burchell Rouen : Ombres et lumières sur la ville. Photographies inédites (1939-1993), Rouen, éditions des Falaises,‎ 2011, 176 p. (ISBN 978-2-84811-150-6) Sources : Wikipédia
Facebook Google Plus Twitter